World in Conflict

World in Conflict

World in Conflict, connu aussi sous le nom de « WIC » est paru pendant l’été 2007. Il s’agit là d’un RTS un peu particulier. Tout débute par une guerre qui oppose les USA/OTAN et le bloc Soviétique. Pendant que les forces de l’OTAN plient sous les assauts russes, l’Amérique est elle aussi frappée par un débarquement de troupes soviétiques sur la côte ouest. Ainsi débute la troisième guerre mondiale.

World in Conflict 1
La troisième guerre mondiale commence en fanfare

Contrairement à la plupart des RTS, World in Conflict n’offre pas la possibilité de construire des bases, de collecter des ressources et de produire des unités de combat ou de soutien. Il vous faut donc jouer avec les troupes dont vous disposez dès le départ d’une mission. Cela étant, vous aurez d’autres avantages sur le « terrain ».

Vous verrez que dans World in Conflict, d’autres options vous permettront d’avoir des renforts de troupes ou de soutiens, mais nous y reviendrons plus tard. Vos missions dans la campagne seront donnés sur le champ de bataille par votre commandant d’unité. Vous aurez des objectifs principaux à exécuter, souvent prenant la forme de ronds blancs où il vous faudra déplacer vos unités après avoir repoussé l’ennemi. Une fois l’emplacement sécurisé, un autre point vous sera affecté et ainsi de suite jusqu’à la fin de la mission. Un autre fait particulier est que vous jouerez tantôt les forces US/OTAN, tantôt les forces Soviétiques, ce qui donne un peu de piment à ce jeu.

World in Conflict 2
Une fois les troupes russes balayés, l’objectif sera à vous

Lorsque vous prenez des objectifs ou détruisez des troupes ennemies, vous gagnez des « points ». Ces points vous seront utiles pour bénéficier de renforts qui arriveront par voie aérienne. En échange de quelques points, vous pourrez recruter les unités de votre choix. Le panel d’unité est assez varié et l’on compte aussi bien des unités de combat traditionnelles que des unités de soutien comme le char de réparation qui s’avère très utile. Lorsque vous ferez appel à ces renforts, (et vous en aurez réellement besoin), une vue d’ensemble vous sera proposée afin que vous choisissiez le lieu de largage de vos soutiens. Une fois le point de chute choisi, une fumée verte marquera l’emplacement sur le terrain et un compte à rebours vous indiquera dans combien de temps vous serez livré.

World in Conflict 3
Le choix de la zone de largage est primordial

Dans certaines missions, vous débuterez sans aucunes troupes, aussi il vous faudra les acheter et les faire parachuter à un endroit judicieux. Lors de votre campagne, vous aurez accès à d’autres formes de soutien. Ainsi, il vous sera possible de faire appel à des tirs d’artillerie ou des frappes aériennes pour vous sortir d’une situation périlleuse. Là encore, ces soutiens sont variés et il existe plusieurs types de tir d’artillerie et de soutien aérien. Sachez que lorsque vous demanderez ce genre de frappe, il vous faudra parfois attendre plusieurs secondes avant qu’elles ne s’effectuent. Un timer sera marqué sur chaque zone ciblée vous indiquant le temps qu’il vous reste à attendre avant que les obus tombent. Aussi, soyez très vigilant, car l’adversaire se déplace et il vous faudra anticiper ses mouvements pour bien le cibler et lui infliger un maximum de dégâts comme le montre l’image ci-dessous.

World in Conflict 4
Les bombardements sont assez violents

Pour finir, World in Conflict possède deux modes de jeu. Soit vous faites la campagne, soit vous faites des parties sur internet. Cela étant, vu sa date de sortie, les affrontements sur le web doivent être inexistants. Il vous restera l’option du jeu en réseau.

Dans ce RTS, il ne vous sera pas demandé de faire de gestion économique, de construire une base, de produire des unités, etc… comme cela est le cas dans la plupart des jeux de stratégie. Au contraire, il vous faudra avoir de la dextérité dans la micro-gestion de vos unités et de vos différents types de soutiens. Vous disposerez cependant d’un vaste choix de troupes, chacune ayant ses capacités propres. (Sniper, infanterie, mortier, blindé léger, char lourd, char anti-aérien, véhicule de transport de troupe, véhicule de réparation et de recyclage, etc…).

World in Conflict est un très bon RTS. On lui reprochera simplement des séquences vidéos de faible qualité, mais qui seront vite oubliées au regard de la beauté du jeu et des détails sur le champ de bataille. Les unités, le terrain, les explosions vous en mettrons plein les yeux et l’ambiance sonore est presque à couper le souffle.

World in Conflict 5
On confirme, les détails de l’explosion sont plutôt bons

Fenring

Laisser une réponse